logo-sjlo

Une expérience inattendue vécue au sein du club Saint-Jean-de-Luz Olympique. Un grand moment dans l'histoire des donibandar : le titre de champion de France de Fédérale 2 de la saison 2015-2016.

Durant le mois de Juin 2016, les différents phases finales des championnats de France se déroulent comme chaque année. Alors que j’étais en stage à l’Association Aviron Bayonnais Rugby, aucune équipe bayonnaise n’était parvenue à se qualifier. Mais à une vingtaine de kilomètres, l’équipe 1 du Saint-Jean-de-Luz Olympique était parvenue à se qualifier pour les demi-finales. Ils gagnèrent la demi-finale. Mais il y a un couac.

Une plainte avait été déposée par le club de Saint-Jean d’Angély pour une erreur d’arbitrage. La rencontre a dû être rejouée au grand dam des Luziens. N’ayant rien à faire ce week-end, je me suis donc déplacé avec le bus des supporters prendre des photos à cette demi-finale bis. Heureusement, les Basques remportèrent (encore) la demi-finale, et je retournais à Hendaye satisfait de me photos et du résultat du SJLO alors qualifié pour la finale.

Le lendemain matin, je reprenais normalement mon stage. Je reçus également un appel surprenant du co-président du SJLO Éric Bonachera qui me proposait une intéressante opportunité. Il me proposait de partir avec le club à Malemort-sur-Corrèze et de réaliser un reportage photo de la finale. Après reflexion, je transmettais ma réponse positive à la demande du SJLO. La semaine démarrait bien. Ce premier reportage photo a été stressant étant donne ma faible expérience en la matière. Cependant j’ai été vite rassurée par d’autres photographes habitués à e type d’événement : Patrick Olombel et Stéphane Hamel, que je ne remercierais jamais assez.

Le samedi matin, je partais au bus avec les joueurs, plein d’appréhension. Après avoir rencontré les deux autres co-présidents du club Eric Olazabal et Periko Arrieta, du staff sportif composé de Serge Milhas, Eric Balhadère et Nicolas Izquierdo et d’autres bénévoles, je commençais on reportage avec le départ des joueurs. Je continuais mes photos plus tard dans la soirée lors de remise maillots à l’hôtel, organisée par les coachs. Les photos s’arrêtaient pour la journée. La suite reprenait le lendemain pour ce jour de finale qui nous attendait.

Dimanche matin, jour de match. Je suis le groupe de près lors du réveil musculaire, à l’arrivée au stade, et durant l’avant-match. La pression monte et se fait ressentir. Malgré tout, je parviens à me fondre dans la masse et à entrer dans le vestiaire pour la première fois de ma petite carrière. J’ai ensuite réalisé de la rencontre comme à mon habitude. Les moments les plus importants sont venus après, durant la victoire et ce qui a suivi : les accolades, la levée du bouclier, les joueurs avec leurs familles, des moments qui resteront à jamais gravés dans les mémoires. Vous pouvez jeter un coup d’oeil sur ce lien ici !

Photos durant le week-end
513

Quelques photos du sacre du SJLO

Le partenariat continue

Un an après, le club de Saint-Jean-de-Luz m’a contacté pour un autre événement. Chaque année, le club et son partenaire Carmen Immobilier organisent un tournoi pour les écoles de rugby. Cette fois-ci je n’ai pas hésité une seconde.

J’ai vraiment apprécié cette mission d’un jour ainsi que l’ambiance au sein du club. De plus, cela a fait remonter plusieurs souvenir à la surface, notamment ceux où je disputais encore ce genre de tournoi étant enfant.